BD – Brindille de BERTOLUCCI et BRREMAUD

TitreBrindille tome 1, Les chasseurs d’ombre

Brindille tome 2, Vers la lumière

AuteursFederico BERTOLUCCIFrédéric BRREMAUD

Edition: Vents d’ouest

Parution: 2018; 2019

Nombre de pages: 96-100p

Résumé: Une jeune femme se réveille dans un village du petit peuple. Elle ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de comment elle est arrivée ici. Alors qu’elle tente de retrouver la mémoire et découvre les habitants de ce monde, elle s’éveille peu à peu à des pouvoirs qu’elle ne contrôle pas. Est-elle une fée ? Une jeune fille ordinaire ? Une sorcière ? Les réponses à toutes ces questions se situent sans doute dans cette mystérieuse forêt qui entoure le village. Trouvera-t-elle le courage de se rendre là où personne n’a le droit d’aller ?

Avis: Après une lecture mitigée en compagnie de Richard Cœur de Lion, je me suis dit que j’allais tenter une nouvelle expérience avec BRREMAUD et BERTOLUCCI, histoire de me conforter ou non dans mon avis. J’ai la série Love qui me fait de l’œil mais j’ai réussi à me dégoter Brindille alors j’ai tenté. On peut dire qu’encore une fois le succès n’a pas franchement été au rendez-vous, malheureusement.

Commençons par le positif: j’ai beaucoup aimé les graphismes. C’est joli, les nuances de couleur sont agréables. Tout se passe en forêt et on a majoritairement des nuances de verts, bruns et jaune et ça fonctionne bien. Les designs des personnages sont sympa, j’aime bien le style de Brindille, avec ses vêtements en feuilles etc. J’ai été un peu perturbé par le Loup au physique de Renard, au point que je ne me souviens plus si c’est bien un renard ou un loup mais bref, il était bien joli aussi. Dans l’ensemble comme je le disais, les graphismes sont agréables.

J’ai également apprécié l’ambiance de la bande-dessinée, pleine de mystères, enchantée et pourtant pleine de dangers. C’est tout l’univers créé qui a l’air intéressant. Petit peuple, esprits, animaux qui parlent, sirènes, magie… Bref il y a de quoi faire et ma curiosité a été pas mal titillée. Seulement le soucis c’est qu’en deux tomes et donc si peu de pages, il n’est qu’à peine survolé. On a très peu d’explications, de découvertes. Ce n’est pas creusé et c’est assez frustrant, surtout que pour moi, en termes de contenu, c’était le plus intéressant.

Malheureusement en dehors des points précédents j’ai été assez déçue de ma lecture. D’abord je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages – en dehors du Loup-Renard. Brindille est amnésique, tout le monde la fuit. Elle est seule très souvent, elle est pourchassée par les méchants les trois-quarts du temps et c’est à peu près tout. Du coup la levée du mystère sur son identité à la fin m’a laissé de marbre, même si j’ai trouvé que l’idée était bonne, et je n’ai pas été émue. Pour moi on ne prend pas le temps de se poser pour s’attacher à cette jeune fille et c’est dommage, cela aurait été bénéfique pour l’histoire. Les personnages secondaires sont anecdotiques, ils « popent » quand on a besoin d’eux, disparaissent tout aussi rapidement et n’ont pas de personnalité marquante.

Concernant l’intrigue ce fut un flop également. Dans le tome 1 j’ai trouvé que le mystère était trop épais. Entre Brindille qui est amnésique et le peu de personnages que l’on rencontre qui ignore tout et qui ne l’aide pas c’est assez difficile de se faire une idée des enjeux et du réel but de l’histoire. En dehors du Loup-Renard qui donne quelques conseils et essaie de la guider sans en dire plus, le tout est par conséquent assez brouillon et le tome 2 ne rattrape rien. Arrivée à la fin ma seule pensée a été « Ah ok tout ça pour ça » et je suis passée à autre chose. Alors oui, avec la révélation finale j’ai compris qu’on était sur une certaine métaphore mais ça n’empêche pas que le tout m’a semblé un peu ennuyant, sans but précis et relativement brouillon… Sans compter que de nombreuses questions restent sans réponse.

Je suis un peu triste de faire cette chronique aussi négative car beaucoup de commentaires sont positifs pour cette BD mais il faut croire que je suis complètement passée à côté, ça arrive, tant pis ! Pour autant, et malgré deux déceptions pour ce duo d’auteurs, j’espère toujours tester Love, et selon mon avis je laisserai peut-être tombé le duo… On est peut-être pas fait pour s’entendre qui sait… La réponse dans une future chronique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close