La légende des quatre tome 4, Le clan des aigles de Cassandra O’DONNELL

Titre: La légende des quatre tome 4, Le clan des aigles

AutriceCassandra O’DONNELL

Edition: France loisirs

Parution: 2021

Nombre de pages: 426p

Résumé: Après une terrible guerre meurtrière, l’héritière du clan des aigles tente de protéger les siens d’un ennemi interne. Les hommes ne pouvant plus contenir leur nature animale, les yokaïs sont condamnés à disparaître. Il faut apprendre à s’entraider pour avoir une chance de survivre.

Avis: Enfin je clôture cette série ! J’attendais impatiemment la sortie de ce tome 4, j’ai lutté pour attendre la sortie France loisirs – l’harmonie des bibliothèques… – et si j’ai douté qu’il arrive un jour et failli craquer, j’ai réussi mon défi et c’est avec bonheur que j’ai pu m’y attaquer !

J’avoue que si j’ai bien sûr adoré ce dernier tome, je reste un peu sur ma faim. D’abord quel plaisir j’ai eu à retrouver Wan et Nel qui sont à la sortie de ce tome réellement mes personnages préférés. J’ai apprécié que l’on se centre sur le clan des aigles qui était le moins exploité jusqu’à maintenant. Bon, ne soyons pas aveugle, il reste le moins développé des quatre, en cause la plus grande place faite à la guerre et à la mise en avant des humains. On creuse légèrement le fonctionnement des rapaces mais tout reste très en surface. J’aurais aimé un plus gros approfondissement.

Concernant les clans, en dehors de Cook, Bregan et Mika j’ai noté la quasi disparition du clan du tigre, ce qui est tout de même assez dommage. Le clan des aigles voit quelques personnages sortir du lot, de même chez les Serpaïs, Wan est toujours flanqué de Dji et Miu pour mon plus grand plaisir. Ces deux idiots me font toujours sourire. Le clan des Loups est encore une fois plus mis en avant que les autres, on remercie la tête d’affiche Maya qui y est clairement pour quelque chose.

D’ailleurs en parlant de Maya, je préfère me décharger maintenant, ce sera fait. Je n’ai rien contre la louve, c’est un personnage féminin que j’apprécie, au même titre que Nel mais dans un tout autre style. Non je vais me pencher sur la romance… [spoiler on] Depuis le tome 2, on voit se dessiner de plus en plus un triangle amoureux qui va rapidement s’effacer pour la romance principale. Bon, j’avoue que je n’étais pas fan du couple Maya/Bregan, Bregan étant beaucoup trop autoritaire à mon goût. Le couple Maya/Wan aurait donc du me ravir, mais j’ai du mal avec notre roi serpent en couple. Alors bon, la romance – adolescente – passe plutôt bien mais je reste assez sceptique de leur relation. J’aime les deux personnages mais j’ai du mal à les voir ensemble malgré la volonté de l’autrice et pour moi j’aurais aimé qu’ils ne soient pas ensemble… Ce n’est pas vraiment un point négatif du roman, ça ne m’a pas réellement déranger mais je ne suis pas convaincue… J’aurais préféré que Bregan apprenne de ses erreurs et finisse par se racheter auprès de Maya… [spoiler off]

Sinon l’intrigue nous fait suivre plusieurs pistes: on suit les différents groupes Yokais dans leur guerre, chacun s’attaquant à l’une des trois grandes villes humaines. Les combats sont assez rapides, plutôt rythmés, et l’on entrevoit les différentes stratégies mises en place selon les Yokais à la tête de ces groupes. Bien sûr on ne peut douter de l’efficacité ambiante des métamorphes. En parallèle on suit Maya – et d’autres Yokais – dans une mission commando pour sauver une partie de l’espèce humaine que les Yokais ont décidé de purement exterminer. J’ai souri en voyant que nos quatre héros, malgré leurs divergences sur de nombreux sujets ont été unanimes dans leur choix, sans en parler aux autres – en dehors de Wan qu’il a fallu motiver…

Au final le récit se découpe donc en deux sur toutes la durée du tome: la bataille / le sauvetage. C’était plutôt intéressant à suivre, j’ai aimé la mise en avant de l’humanité, que ce soit au sens des humains ou de la partie humaine des Yokais. Le raisonnement derrière tout cela fait passer au final un bon message malgré la violence ambiante.

Je regrette simplement le manque d’approfondissement sur certains éléments. J’aurais aimé en savoir plus sur le Mal qui touche les Yokais, même si on apporte des réponses; surtout j’aurais aimé en savoir plus sur les Gardiens, on en a tout de même un dans le tome 3 et on a plus aucune explication dessus… Bref, certains éléments auraient gagné à être plus étoffés, et c’est cela qui me laisse une petite sensation de trop peu. Malgré tout j’ai passé un très bon moment avec La légende des quatre. Je vais continuer de m’intéresser à ce que fait Cassandra O’DONNELL, j’ai notamment les Rebecca Kean en cours et ce sera avec plaisir de poursuivre dans un style un peu différent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close