Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire tome 13, La fin de Lemony SNICKET

TitreLes désastreuses aventures des orphelins Baudelaire tome 13, La fin

AutriceLemony SNICKET

Edition: Nathan

Parution: 2007

Nombre de pages: 234p

Résumé: Cher lecteur, Tu viens sans doute de prendre ce livre et tu l’entames par la fin, ou plutôt par ce petit texte à la fin, à seule fin d’y détecter le fin mot de l’histoire ou cherchant peut-être à savoir si la fin est vraiment la fin, autrement dit la fin de la série qui commençait par tout commence mal. Sans pour autant être une fin de série, ce livre est en effet le dernier tome des désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, et je ne saurais trop t’en déconseiller la lecture, même si tu as trouvé le courage d’ingurgiter les douze tomes précédents. Du début à la fin, la fin n’est qu’une série d’abominations, dont une tempête du style fin du monde, un breuvage à donner le tournis et du poisson cru en bouillie, sans parler de moutons sauvages, d’une cage à oiseaux rococo et de perturbants mystères au sujet des parents Baudelaire. Je m’étais fait un devoir de relater par le menu l’histoire de ces orphelins et ma mission touche à sa fin. De ton côté, libre lecteur, tu as sans doute d’autres missions et si j’étais toi je m’abstiendrais de lire la fin, de crainte que cette fin ne m’achève. Avec mes sentiments respectueux. Lemony Snicket

Avis: Et ça y est, j’arrive à la fin de cette relecture avec ce dernier tome ! J’avais très peu de souvenirs de celui-ci, ce n’était pas l’un des plus marquants pour moi même si je connaissais les éléments principaux – et ayant vu la série peu de temps auparavant – donc je me suis lancée, à moitié à l’aveuglette. Attention, je spoile sûrement un poil les tomes précédents.

Je vous préviens tout de suite, si vous vous attendez à avoir toutes les réponses à vos questions, ce ne sera pas le cas. Il reste beaucoup de zones d’ombres et j’ai envie de dire, c’est normal ! L’auteur-narrateur nous rapporte depuis le début ce qu’il a réussi à découvrir sur les orphelins et leurs vies et certains éléments ne lui sont toujours pas parvenus, l’enquête n’est pas close puisqu’il perd un peu leur trace. J’apprécie d’ailleurs que l’on nous montre que les Baudelaire vont vers des jours meilleurs, ils l’ont bien mérité !

Concernant l’histoire de ce tome, elle est encore bien particulière. Nos enfants atterrissent avec Olaf sur une île dont les habitants sont très étranges et sous le joug – « comme du joug de fruits ? » – d’un pseudo-gourou. Qu’est-ce que ce personnage est horripilant ! Pour moi Olaf cède dans ce dernier tome son rôle de méchant – encore – pour ce nouvel individu. Ishmael – c’est son nom – est un manipulateur et s’il concède quelques informations aux Baudelaire il n’en reste pas moins un personnage tout à fait antipathique, poussant les habitants de l’île à faire tout ce qu’il veut. Bref, je ne vais pas m’étendre quinze mille ans sur ce personnage odieux mais rien que d’en parler, j’ai les poils qui se hérissent.

Pour ce tome j’ai apprécié le retournement de situation, car si je déplore la soumission des habitants à Ishmael, [spoiler on] j’ai aimé que pour UNE FOIS Olaf soit considéré comme un méchant et que PERSONNE ne se laisse abuser par ses mensonges, ses déguisements, etc. Enfin le salut pour Violette, Klaus et Prunille ! J’ai aimé revoir Kit également, même si c’est bref, c’est un personnage que j’apprécie. La fin, comme il y a plus de 10 ans, m’a brisé le coeur. L’accouchement de Kit qui débouche sur son décès, celui de Olaf qui retrouve Kit, son amour perdu… La scène est très émouvante et venant d’Olaf que l’on a envie de massacrer tout du long, le voir retrouver son amour perdu qui meurt et lui avec… Brrrr !

Du coup, j’ai aimé que les Orphelins récupèrent Béatrice, la fille de Kit et Dewey, l’avenir leur sourit enfin et le monde s’ouvre à eux. J’ai aimé retrouver la vipère mort-sûre dans ce tome et j’espère qu’elle a survécu, dans mon coeur elle est indestructible et immortelle. [spoiler off]

Breeef ! Compliqué de vous parler de ce tome plus en détails vu qu’il clôture une belle série de 13 volumes ! Je ne peux que vous conseiller cette saga si vous aimez le jeunesse et l’humour absurde. C’est original, drôle et avec une pointe de suspens. Je l’ai lu pour la première fois au collège il me semble et cette relecture m’a enchantée. C’est pour moi l’une des saga piliers de ma vie de lectrice donc forcément, je vous la recommande !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close