Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Les bannis et les proscrits tome 2, Les foudres de la sor’cière de James CLEMENS

TitreLes bannis et les proscrits tome 2, Les foudres de la sor’cière

AuteurJames CLEMENS

Edition: Milady

Parution: 2009

Nombre de pages: 632p

Résumé: Elena porte désormais la marque de la sor’cière dans la paume de sa main.
Cette tache écarlate est la preuve d’un don fabuleux à la puissance inimaginable: un pouvoir sauvage, séduisant, difficile à contrôler. Seule celle qui maîtrise la magie sanglante peut s’opposer aux créatures et au mal du Seigneur Noir. Pourtant Elena n’est pas encore maîtresse de son pouvoir. Protégée par un guerrier sans âge et une bande de renégats, elle part en quête d’une cité perdue où, selon la prophétie, un ouvrage mystique détient la clé de la défaite du Seigneur Noir.
Mais si celui-ci la trouve en premier, Elena deviendra son arme la plus terrible…

Avis: Wahou, alors là on sort un gros pavé qui traînait depuis trois ans dans ma PAL… Moment auquel j’avais lu le tome 1. J’avais adoré le tome 1 qui m’avait donné l’impression d’avoir La quête d’Ewilan de Pierre BOTTERO pour adulte – le groupe de compagnon qui se forme, disparate, pour une jeune fille élue – et j’avais acheté le tome 2 à peine le tome 1 terminé… Et puis le fait que ce soit de la fantasy adulte, qu’il fasse plus de 600 pages et qu’il ressemble à un petit pavé, malgré le fait que régulièrement j’avais envie de le lire, tout ça m’a fait le repousser encore et encore, jusque fin 2020 – moi en retard dans ma chronique ? Oui ça se pourrait bien…

Bref, il m’a fallu faire quelques sauts sur Wikipédia pour resituer les personnages – attention car ça spoile pas mal leur truc – et une fois au clair je me suis relancée dans l’univers des Bannis et des proscrits. Mais pourquoi ai-je donc attendu si longtemps ! M’ait avis que j’aurais encore plus apprécié ma lecture en le lisant plus rapproché, mais j’ai déjà tout de même adoré ce tome 2 !

On suit toujours Elena qui cherche à rejoindre une île perdue où des mages pourront l’aider à contrer Gul’gotha le Seigneur noir. L’action intervient rapidement en ce début de tome, avec des scènes répugnantes, je n’ai pas d’autres mots. L’auteur fait dans l’horreur et le trash, arachnophobes ultra-sensibles fuyez, car notre première ennemie considère les araignées comme ses bébés et… malheureusement pour nous ils le sont au sens propre – je vous laisse imaginer le genre de scènes odieuses que l’on peut lire si vous faites le lien entre maman humaine – bébés araignées – et malgré le fait que le personnage soit à la fois repoussant et très sexualisé j’ai été captivée dès les premières pages. Notre groupe en prend déjà un coup et va rapidement se séparer lorsque l’on arrive au second ennemi.

J’ai beaucoup aimé la quête d’Elena, Er’ril, Mycelle et Fardale. Clairement ce groupe met ensemble la majorité de mes personnages préférés donc j’ai adoré les suivre. En plus leur expédition dans les marais m’a beaucoup plu tout comme le personnage qu’ils y rencontrent ! Mycelle a tout de la femme badass mais réfléchie, Fardale, le métamorphe bloqué sous sa forme animale est mon chouchou, j’adore le système de communication mis en place. J’aime beaucoup Elena qui grandit pas mal dans ce tome, confrontée à des événements guère sympathique. Er’ril me plait aussi beaucoup, son côté renfrogné joue pas mal. Par contre ce qui est entrain de doucement se mettre en place me dérange un peu. Elena et Er’ril ont une relation père-fille depuis le tome 1 – même si Er’ril est un père de substitution ultra bourru – et c’est dangereusement entrain de glisser vers de la romance. A voir par la suite mais si ça ne me choque pas qu’une ado de 14/15 ans soit sous le charme d’un adulte, l’inverse est plus problématique surtout vu les liens qui les unissent déjà… Espérons que je me fasse juste un film

Dans le deuxième groupe on suit Tol’chuk, Mogweed, Kral et Méric. Si j’apprécie Tol’chuk et Kral et que j’adore Méric, j’ai vraiment du mal avec Mogweed. J’ai envie de rentrer dans le livre pour l’assommer à chaque passage où il est présent. Pourtant il n’a pas l’air mauvais mais il est lâche, envieux et opportuniste, un très mauvais mélange malgré quelques passages qui pourraient le rendre attachant. J’ai aussi beaucoup aimé les suivre, il y a beaucoup de tensions et de violence dans leur arc narratif et cela se finit de façon assez frustrante. J’ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner.

Enfin j’ai été très contente de retrouver Joach, le frère d’Elena ainsi que de découvrir le personnage de Sy-wen. Leur arc narratif est vraiment dépaysant – surtout Sy-wen, une sorte de sirène liée à un dragon aquatique – et j’ai adoré l’univers qui est mis en place de ce côté. C’est captivant, innovent et j’ai passé un excellent moment. Avec Joach on en apprend plus sur les mages et les rouages de Val’loa – la fameuse île perdue. Bref c’est aussi ultra intéressant, très riche.

J’adore que l’on creuse le système de magie, que l’on creuse les relations entre les personnages. Il y a de l’action, des moments d’émotions et l’univers s’approfondit. J’aime beaucoup la direction que prenne les choses et je dois dire que j’ai très très envie de lire la suite, en espérant ne pas mettre encore trois ans entre mes tomes. En tout cas me replonger dans un univers de fantasy adulte dense m’a fait le plus grand bien et je continuerai donc avec grand plaisir les aventures d’Elena et ses compagnons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close