Enola Holmes

Titre: Enola Holmes

Réalisateur: Harry BRADBEER

Avec: Millie Bobby BROWN, Henry CAVILL, Sam CLAFLIN…

Durée: 2h03

Sortie: 23 septembre 2020

Résumé: Enola, la jeune sœur de Sherlock Holmes, met ses talents de détective à l’épreuve pour tenter de retrouver sa mère disparue et déjouer une dangereuse conspiration.

Avis: J’avais hâte de voir ce film ! Déjà le casting est vraiment sympa – 3 acteurs que j’apprécie ça joue – et j’aime beaucoup la série de BD Les enquêtes d’Enola Holmes. Donc forcément quand ce film est sorti, j’ai sauté dessus dans la semaine.

J’ai beaucoup aimé le traitement du film. Les interactions d’Enola avec le spectateur m’a beaucoup plu, les flash-back; les insertions des leçons qu’a reçu Enola plus jeune. Bref j’ai trouvé que cela donnait un effet dynamique aux apartés qu’elle nous faisait. J’ai beaucoup aimé aussi l’époque à laquelle l’histoire se déroule. C’est Londres mais avec un petit côté dépaysant, l’ambiance est très sympa. L’action est assez présente, tout comme le rythme mais j’ai trouvé quelques petites longueurs et je me dis que le film aurait peut-être gagné à être un poil plus court. Ce fut mon ressenti à la fin mais il n’empêche que j’ai passé un bon moment devant.

Au niveau des personnages j’ai bien évidemment adoré détester Mycroft. Il est insupportable, un pur fruit masculin de son époque. J’avais juste envie de le secouer trop près d’un mur. Heureusement Sherlock relève le niveau, même si l’on sent qu’il a l’éducation de son temps, on le découvre beaucoup plus ouvert que son frère. J’ai du coup beaucoup aimé sa relation avec Enola. On voit l’affection qui les lie et le soutien, pour l’instant assez discret, qu’il est. Et j’ai adoré Enola. Alors oui, par moment je l’ai trouvé un peu agaçante mais vraiment attachante. Elle est libérée, espiègle et ingénieuse. Sa mère a réellement fait un joli travail. On sent l’éducation et la volonté féministe au travers de ces deux femmes. C’est très plaisant et à contre courant des mœurs de l’époque, ça chamboule les autres et cela donne une dose de piquant à l’histoire.

Enfin concernant l’intrigue, j’ai trouvé l’histoire divertissante même si j’ai deviné à mi-chemin la révélation. Cela ne m’a pas empêcher d’apprécier la façon par laquelle on y arrive. La conspiration est sympa j’ai tout de même trouvé que le début de romance entre Enola et le jeune lord n’était pas franchement nécessaire même s’ils restent très mignons en duo.

Vu comment le film se termine je pense sans trop m’avancer qu’il y aura une suite. J’ai hâte de voir l’évolution de la relation Sherlock/Enola et j’espère que Mycroft sera plus attachant par la suite. Il y a beaucoup de choses que j’ai envie de revoir par la suite – la construction des raisonnements d’Enola, les mélanges flash back et actions – et le retour de sa mère. D’ailleurs je parle peu d’Eudoria Holmes – maman Holmes – mais je n’ai pas grand chose à en dire, si ce n’est que je l’ai apprécié et que j’ai hâte de la revoir. Bref, je vais rester aux aguets et le prochain sera vu bien sûr !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close