L’épouvanteur tome 14, Thomas Ward l’épouvanteur de Joseph DELANEY

couv17459841

TitreL’épouvanteur tome 14, Thomas Ward l’épouvanteur

AuteurJoseph DELANEY

Edition: Bayard

Parution: 2017

Nombre de pages: 352p

Résumé: [attention le résumé contient du spoiler] John Gregory a perdu la vie dix mois plus tôt en combattant le Malin. Thomas Ward a hérité de sa tâche et est devenu l’épouvanteur de Chippenden. Depuis trois mois, des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses. On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Malgré ses efforts, Tom ne parvient pas à mettre la main sur la créature sanguinaire responsable de ces meurtres. Jusqu’à ce que Jenny, une jeune fille de 15 ans sonne à sa porte pour lui proposer ses services en tant qu’apprentie. Septième fille d’une septième fille, dotée d’un oeil bleu et d’un oeil brun, elle prétend pouvoir voir les morts et parler avec eux. Elle déclare savoir où se terre la bête qui tue les jeunes filles et mène Tom à son antre. Le jeune épouvanteur comprend alors que le monstre est un mage Kobalos. Et que ces meurtres ne sont que le commencement : une armée de Kobalos se rassemble à l’extrémité du cercle arctique et menace la survie de l’humanité. Thomas va devoir déterrer la Lame-Etoile et s’allier à Grimalkin… Accompagnés de Jenny, la sorcière et l’épouvanteur partent vers les Terres du Nord pour en apprendre plus sur leur ennemi et parvenir à le vaincre…

Avis: Me voici enfin dans la suite de L’épouvanteur, dans ce deuxième âge ! Attention cette chronique contient du spoil des 13 premiers tomes de la saga qui ne seront pas signalé, forcément, car ce tome se place quelques mois après la fin du 13. J’appréhendais autant que j’étais impatiente de lire ce tome. Le charme continue d’opérer avec moi, Joseph DELANEY est vraiment un auteur que je lis les yeux fermés.

J’ai forcément beaucoup aimé retrouver Tom. C’est un personnage que j’aime beaucoup, il est très attachant et après tout ce temps, le voir Epouvanteur à la place de John Gregory m’a autant ravi qu’attristé aux vues des circonstances qui entourent ce changement de statut. Tom a gagné en maturité tout en restant le jeune homme que l’on connait depuis si longtemps. J’ai adoré retrouvé le Gobelin de Chippenden – qui clairement me vend du rêve à chacune de ses apparitions – et j’aime la relation qu’il a développé avec Tom, qui est développé d’ailleurs depuis quelques tomes déjà. Bref un sans faute de ce côté là. Tom va aussi devoir enfiler une nouvelle casquette dans ce tome 14 mais je vous en reparle plus tard.

On retrouve aussi Grimalkin. Autant vous dire que je sautais de joie quand je l’ai vu revenir et si sa position très extrême face aux dangers auxquels elle se frotte avec Tom m’a parfois contrarié, je n’en attendais pas moins de ce personnage entier et engagé. Grimalkin floute encore une fois les frontières du bien et du mal, du gentil et du méchant et c’est très agréable.

Enfin on découvre un nouveau personnage de ce tome 14, Jenny une jeune fille assez atypique 7è fille d’une 7è fille. Elle va demander à Tom de la prendre comme apprentie et c’est là que les choses intéressantes vont commencer. Bon, j’ai tout de suite adopté Jenny bien sûr qui me fait penser à Alice sur certains points mais aussi à Tom au début de son apprentissage. D’ailleurs Tom en tant que maître est très intéressant à suivre car entre deux chaises entre ses méthodes à découvrir et les méthodes de John Gregory. On voit qu’il se cherche, qu’il fait des erreurs. Jenny en fait les frais mais elle ne se laisse pas faire. Bref, ce duo m’intrigue et j’ai hâte de voir ce qu’il va en découler. En tout cas Jenny me plait beaucoup !

Côté intrigue il n’y a pas à dire j’ai adoré. Une partie se concentre sur Jenny et son entrée en formation mais l’autre se concentre sur le nouveau danger qui menace le Comté et autant vous dire que j’ai particulièrement apprécié que DELANEY nous montre enfin la pertinence de ses tomes précédents. [spoiler on] On retrouve ainsi avec plaisir pour ma part les Kobalos. Qu’est-ce que j’ai aimé retrouvé le peuple de Sliter, et j’espère qu’on le retrouvera dans la suite lui particulièrement. On connait ainsi les coutumes de ce peuple, leurs ambitions et aussi pourquoi Grimalkin est si engagée dans ce combat. Eh oui, les Kobalos tuent les humains mâles et réduisent en esclavage les humains femelles. Notre sorcière connait tout cela, nous connaissons tout cela et puis il y a Tom qui découvre pour la première fois un membre de ce peuple. Qui ne sait pas ce que tout cela implique et se fait secouer par Grimalkin qui elle sait. Notre trio – Grimalkin, Tom et Jenny – va ainsi partir au Nord rejoindre une armée qui lutte contre les Kobalos à leur frontière, marquée par un cours d’eau important. Grimalkin va envoyé Tom au combat face au héros Kobalos, autant vous dire que les chances de survie de Tom sont proches de zéro… Et je suis tombée des nues quand Tom finit par vaincre le Kobalos… oui mais au prix de sa vie. Et là j’ai plongé dans le déni. Clairement on va pas le nier j’ai tout refusé en bloc. A la fin de ce tome Tom est toujours mort, on prépare son enterrement et salut, au tome suivant. CE N’EST PAS POSSIBLE BORDEL !! Hum… J’ai bon espoir bien sûr que Tom ressuscite bien évidemment mais j’ai hâte de voir quand et comment. Du coup peut-être que ça casserait le côté dramatique mais clairement après la mort de Gregory, se prendre la mort de Tom; même si elle est passagère dans le tome suivant, je n’étais pas prête. [spoiler off] Bref, pour ceux qui n’ont pas lu le spoiler, le roman prend une tournure sur la dernière partie à laquelle je n’étais clairement pas préparée et se termine très brusquement. J’ai été sous le choc pendant un moment et si une petite lueur d’espoir est possible, je reste quand même prudente et impatiente de voir ce qu’il va se passer. Cela ne peut pas rester dans cette situation, ce n’est pas possible…

Enfin, voilà. Joseph DELANEY signe un début de nouvel arc riche en événements, en rebondissements, en révélations. La première saga sert à merveille cette suite et j’ai hâte de poursuivre ma lecture. Clairement l’Epouvanteur est une saga de fantasy jeunesse qui vaut le détour. L’histoire, les personnages et l’univers sont incroyables et cela se lit tout seul !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close