Miss Alabama et ses petits secrets de Fanny FLAGG

couv36045125

Titre: Miss Alabama et ses petits secrets

AutriceFanny FLAGG

Edition: Pocket

Parution: 2015

Nombre de pages: 445p

Résumé: Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie.
Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails.
Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance.
Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait.

Avis: Cela faisait un an et demi que ce livre traînait dans ma PAL, attendant gentillement d’être lu après avoir été gagné lors d’un concours. N’ayant jamais lu l’autrice et n’ayant que brièvement survolé le résumé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais après avoir concerté une amie, nous avons décidé de nous lancer ensemble dans les secrets de Miss Alabama.

J’ai eu un peu de mal avec le rythme du récit durant facilement 150 pages. C’est beaucoup certes mais les points de vue passent rapidement d’un personnage à un autre – Maggie, Brenda, Hazel, Ethel… – ajoutez-y quelques bons dans le passé et cette première partie a été compliquée à suivre pour moi…

Mais une fois que j’ai compris le fonctionnement et que Maggie décale ses plans à cause de la maison de Crestview, l’histoire prend une tournure plus dynamique que j’ai beaucoup aimé. [spoiler on] On découvre alors le squelette dans la maison et toute l’intrigue autour d’Edward et Edwina Crocker est hyper intéressante ! J’avais juste envie d’en apprendre plus ! Maggie décale son suicide, une foule de mésaventures la guette et finalement j’ai dévoré le reste du roman, surtout les 150 dernières pages ! Le cauchemar, l’après-midi avec Babs, autant d’éléments qui m’ont plu comme la révélation finale sur les Crocker ! Je n’avais pas imaginé ce tour de passe-passe, étant partie sur complètement autre chose, j’ai dû fumer la moquette à un moment de ma lecture d’ailleurs…[spoiler off] J’ai apprécié la résolution finale même si elle fait vraiment « tout est bien qui finit bien ». C’est une note positive que nos personnages méritent.

Et parlons-en de ces personnages, qui sont vraiment attachants ! Une belle brochette de drôles de dames pour notre plus grand plaisir. Si on suit principalement Maggie, ancienne Miss Alabama devenue agent immobilier qui souhaite se suicider, ses amies ont une réelle place dans le roman. J’ai beaucoup aimé cette dame qui à la fin de sa vie va prendre des décisions qu’elle n’aurait jamais pris dans d’autres circonstances et changer le cours des choses. J’ai aimé les retournements de situations qui lui arrivent, les situations parfois loufoques dans lesquelles elle se fourre – petit big up à Leroy le bouc.

Vient ensuite Brenda, une femme noire, grosse – et qui a des petits soucis avec la nourriture – et qui incarne à merveille une femme voulant se dépasser: elle est grosse ? Et alors, plein de femmes le sont et réussissent. Noire ? Peu importe, Obama est bien devenu président. C’est une femme ? Là encore pas d’importance. Elle va mettre tout en oeuvre pour devenir mairesse de sa ville. Ce personnage m’a beaucoup fait rire, m’a beaucoup touchée. Sa relation avec Maggie m’a parfois fait levé les yeux au ciel car je trouvais qu’elle n’écoutait pas assez son amie mais au final elles forment un bon duo et une réelle amitié les unit malgré tout.

Le personnage d’Hazel est celui qui m’a peut-être le plus marqué. Ce petit bout de femme – et c’est peu dire puisque c’est une naine – m’a impressionnée par tant d’optimisme, de joie de vivre et de mordant. Elle est intelligente, drôle et prévenante tout en étant un véritable roc… Le tout sans qu’elle apparaisse réellement dans l’histoire puisqu’elle est décédée bien avant le début du récit. C’est là que Fannie FLAGG a réussi un tour de force avec ce personnage: Hazel est partout, elle a véritablement marqué la vie des gens qu’elle a croisé, quand ce n’est pas les lieux dans lesquels elle est passée.

Enfin pour en finir avec les personnages il y a Ethel, qui est vraiment plus effacée que ses compères ainsi que Babs qui certes tombe dans le cliché de la femme imbuvable et prête à toutes les bassesses pour réussir. J’ai aimé le moment qu’elle partage avec Maggie, sa pire ennemie. Mais sa fin m’a laissé un goût amère – un peu comme la fin de Merteuil dans Les liaisons dangereuses de LACLOS – comme si une femme sans pitié ne pouvait qu’être déchue… Mais c’est tout de même un personnage qui apporte du piquant dans l’histoire, rien que pour cela je la remercie d’être là.

La ville de Birmingham m’a beaucoup plu. Elle fait petite bourgade où tout le monde se connait alors qu’elle est tout de même de belle taille. L’ambiance qui se dégage de la ville est très agréable, Maggie nous en donne le meilleur et les plongées dans l’histoire rajoute à ce sentiment d’appartenance à cette petite ville. C’était vraiment très agréable ! Tout comme ma lecture dont au final je garderai un bon souvenir malgré mon début un peu longuet. C’est une bonne découverte et je me ferai un plaisir de retrouver la plume de Fannie FLAGG qui est hyper agréable à lire !

1 réflexion sur « Miss Alabama et ses petits secrets de Fanny FLAGG »

  1. Le début décousu m’a un peu gêné aussi. Mais, finalement, j’ai bien apprécié cette lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close