Le monde de Meg Corbyn tome 1, Lac Argent d’Anne BISHOP

TitreLe monde de Meg Corbyn tome 1, Lac Argent

AutriceAnne BISHOP

Edition: Milady

Parution: 2019

Nombre de pages: 522p

Résumé: Le territoire contrôlé par les Autres n’est pas soumis aux lois humaines, et nul ne devrait jamais l’oublier… Après son divorce, Vicki DeVine a repris un vieil hôtel abandonné sur les rives du lac du Silence, dans un village où rien ne sépare les humains des Autres. Dans un endroit dépourvu de frontières, nul n’est jamais sûr de qui l’observe, tapi dans l’ombre. Vicki espérait reconstruire sa vie. Mais quand sa cliente, Aggie Crowe, découvre un cadavre, les policiers voient en Vicki une coupable idéale en dépit des indices montrant qu’aucun humain n’a pu commettre le crime. Tandis que Vicki et ses amis cherchent à découvrir la vérité, des forces anciennes s’éveillent, dérangées par l’agitation qui règne sur leur domaine…

Avis: Je reviens vous parler d’un titre d’Anne BISHOP et c’est un vrai bonheur, car si vous me lisez depuis quelques temps, vous connaissez mon amour pour sa saga Meg Corbyn. Donc forcément, il fallait que je mette la main sur Le monde de Meg Corbyn et que je le dévore à son tour.

Que vous dire… J’ai éprouvé une très grande joie en remettant les pieds à Thaisia. Cette fois on laisse Lakeside et les habitants de l’enclos – ce qui m’a fortement attristée mais je le savais… – pour découvrir un nouveau coin du continent. Bien sûr l’univers de l’autrice déjà formidable continue de se développer, j’ai apprécié découvrir le nouveau fonctionnement des lieux, les interactions entre les différentes communautés Terra Indigene qui ne sont pas forcément les mêmes qu’à Lakeside. J’ai également apprécié l’ambiance des lieux, en bord de lac, c’était plutôt apaisant, malgré certains éléments qui s’y déroulent.

Côté personnage je dois avouer que Vicki a été une très belle surprise et une belle rencontre. J’ai adoré ce petit bout de femme qui fait de son mieux pour se reconstruire après une relation des plus toxiques qui continue de lui nuire. Heureusement, elle peut compter sur les Autres et j’ai accroché facilement à ces nouveaux personnages. Ilya est inquiétant à souhait, il m’a fait penser à Vlad par moment tout en restant assez différent de lui. Aggie m’a fait sourire régulièrement et le fait d’avoir une maison d’hôte ouverte à tous laisse se développer de nombreuses relations et nous fait découvrir des personnages attachants. Au niveau humain j’ai forcément adoré Julian et Grimshaw, ils sont vraiment attachants et leur façon d’aider Vicki est plus que bienvenue.

Alors oui, si j’avais un reproche à faire se serait le manque d’une réelle grosse intrigue peut-être, mais celle qui se déroule dans ce tome est accrocheuse. Personnellement j’ai dévoré ma lecture. On aborde pas mal de thématiques, on étend l’univers et c’est ce que j’attendais de ce spin-off.

Je suis un peu frustrée à l’idée de quitter ce petit monde. Prochain tome, nouvelle destination. J’espère que l’on entendra parler des précédents personnages, j’ai adoré ici les quelques allusions à Lakeside, bien que mon côté fangirl soit resté sur sa faim mais si à chaque lecture j’accroche autant, je pardonnerai à l’autrice assez facilement. Vivement que je me procure la suite pour frissonner sur la terre des Autres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close