Vampyria tome 1, La cour des ténèbres de Victor DIXEN

TitreVampyria tome 1, La cour des ténèbres

AuteurVictor DIXEN

Edition: Robert Laffont, collection R

Parution: 2020

Nombre de pages: 491p

Résumé: « Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang…

EN L’AN DE GRÂCE 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique. TROIS SIÈCLES PLUS TARD, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

Avis: Vous l’avez peut-être remarqué mais Victor DIXEN est un auteur que j’apprécie beaucoup. Un coup de cœur sur Animale tome 1 – et un diptyque que j’ai globalement adoré; Phobos et Extincta qui ont été d’excellentes lectures. Cogito a été plus nuancé même si je l’avais apprécié et j’ai Le cas Jack Spark dans ma PAL qui attend le bon moment. Alors évidemment quand Vampyria a été annoncé j’ai sauté de joie et je me le suis rapidement procuré pour enfin le lire. J’ai pu faire une LC avec mes amies Djouzy et Seli et ça m’a permis de passer un bon moment. Mais du coup, est-ce qu’il vaut le détour ?

Je suis triste décrire ces lignes mais Vampyria tome 1 est ma plus grosse déception de l’année. Je vais nuancer: en réalité j’ai passé un bon moment avec ma lecture et je vais vous détailler après les quelques points qui ont fait que j’ai passé un bon moment MAIS je m’attendais à beaucoup plus. En plus de quelques éléments que je n’ai pas apprécié j’ai été victime pour cette fois de la grande attente que l’on peut se faire sur un livre. C’est rare pour moi mais ça arrive, et me voilà dans une situation un peu semblable à Cogito

Je vais donc commencer par les éléments positifs que j’ai trouvé à ce titre. J’ai apprécié l’univers et la mythologie de l’auteur dans ce roman. Créer une dystopie en préservant la Royauté de Louis XIV et y ajouter du vampire, il fallait y penser et je trouve que c’est très sympa. La cour vampirique, les nouvelles alliances, le système politique. Ce n’est certes pas beaucoup creuser dans ce premier tome mais j’ai trouvé que ce que l’on effleurait était prometteur et intéressant. L’auteur ajoute une touche de modernité également, on est pas resté figé entièrement à l’époque du Roy-Soleil, quelques éléments modernes on fait leur entrée dans ce monde – du chewing-gum, du jean ou denim je ne sais plus etc. – et ça apporte une petite touche décalée.

Je reviendrai plus tard sur l’intrigue car pour en parler j’ai besoin de vous parler du point noir de ce récit, les personnages mais surtout, surtout, Jeanne notre héroïne. C’est l’héroïne parfaite si l’on peut dire… C’est terriblement agaçant. Jeanne vit des instants difficiles qui la conduisent à la Cour, alors que c’est une roturière. Alors bien évidemment on justifie absolument tout ce qui ne pourrait pas être possible pour elle – Papa et Maman étaient herboriste donc lui ont donné une éducation (lecture, écriture et une plutôt bonne diction pour que des aristocrates n’entendent pas ou peu son accent provincial ET roturier, parce que oui on ne parle sûrement pas avec le même vocabulaire mais passons…), elle est intelligente et a beaucoup d’esprit, débrouillarde, et je m’arrête car je pourrai lui mettre quasi toutes les qualités – bref. En plus de ce petit package qui commençait à me paraître beaucoup pour une personne, j’ai eu l’impression qu’elle ne réfléchissait pas. Certaines de ses réactions sont absurdes vu la situation dans laquelle elle est, d’autres sont stupides et égoïstes. Elle est manipulatrice à souhait mais critique clairement les autres quand ils le sont. Elle ne pense qu’à elle. [spoiler on] Bon pour ceux qui lisent ici vous savez, ou vous vous en moquez, que Jeanne vient d’être orpheline car sa famille se fait massacrer par l’inquisition vampyrique. Du coup elle veut se venger tout ça. Même là ce n’est pas crédible… Elle cherche à devenir la meilleure et le devient presque en un claquement de doigts, les différentes épreuves qu’elle traverse sont soit résolues en un claquement de doigts car en fait elle savait le faire – monter à cheval alors qu’à priori elle est mauvaise cavalière; la réthorique et autres joutes verbales, elle excelle alors que non on ne devient pas orateur sur tous les sujets parce qu’on a bien été élevée et éduquée – soit résolues en un claquement de doigts grâce à l’aide de ses amies. [spoiler off] Bref Jeanne et moi on a pas été amie du tout. Trop agaçante, trop parfaite, les épreuves qu’elle traverse se font avec beaucoup trop de facilité. Je n’ai vraiment pas réussi à accrocher, alors forcément quand c’est l’héroïne, ça met du plomb dans l’aile de votre roman.

En dehors de Jeanne j’ai trouvé les autres personnages un peu fades et oubliables. Les vampyres sont des caricatures de vampyres cruels et sanginaires. Ils sont obsédés par le sang, aime faire souffrir les autres et il n’y en a pas un pour relever l’autre. Alors certes ils sont au-dessus des humains mais j’ai dû mal à comprendre pourquoi certains veulent absolument se transformer… Les camarades de Jeanne sont soit oubliables soit des gens odieux pour la plupart. Deux se détachent du lot mais ce n’ets pas suffisant à mes yeux. Vraiment je ne suis pas convaincue par les personnages de ce roman…

Après ce long blabla sur les personnages me voici à l’intrigue. Jeanne cherche à venger sa famille en infiltrant la Cour et se rapprocher le plus possible de Louis XIV pour tenter de le tuer. Jusque là, on est bon. J’ai apprécié les petites intrigues de cour, les différentes épreuves que les candidats à la mutation en vampyre doivent passer pour les départager. Il y a quelques rebondissements agréables même si pour la plupart on les devinait assez rapidement. Le problème reste donc la façon dont l’héroïne évolue dans cette intrigue. Tout est bien trop facile et par conséquent il n’y a pas de réels enjeux à mes yeux. Elle ne risque rien en théorie, c’est l’héroïne mais même en pratique on ne la sent pas en danger vu qu’elle sait tout faire. Certains passages sont un peu gros à avaler, ça manque de crédibilité et cela dessert la trame.

L’ambiance du roman est sombre, pesante et j’ai apprécié cet effet même si je m’attendais à quelque chose d’un peu plus creepy, un peu plus effrayant. Au final c’était assez agréable mais j’ai trouvé que par moment on forçait un peu le trait dans le gore – je pense à certains éléments concernant la famille de Jeanne – et au final, plus que m’effrayer d’avantage, ça me faisait lever les yeux au ciel, c’était trop pour moi.

Enfin voilà, ce roman est pour moi assez contrasté, notamment à cause des personnages et de Jeanne. Pourtant l’univers a l’air riche. Arrivée à la fin du tome, malgré ce qui m’a énervé j’ai tout de même été assez captivé et j’ai suffisamment apprécié pour prendre le tome 2 et me lancer bientôt dans sa lecture. Et pour vous dire, j’aime tellement l’univers et aussi un peu l’ambiance que j’ai pris avec plaisir le tarot que Victor DIXEN a fait (avec Emmanuelle IGER et Nicolas JAMONNEAU) et j’en suis très contente même si je n’y connais rien !

Je vais donc voir mes espérances à la baisse pour le tome 2, peut-être qu’ainsi je passerai un meilleur moment. Après comme je l’ai dit c’est tout de même une bonne lecture même si j’ai l’impression d’avoir descendu ce titre. Je lui ai tout de même mis la note de 15 sur Livraddict – c’est pour vous dire ! – mais avec le recul le négatif est plus ciblé. J’ai hâte d’avoir la suite pour voir ce que cela donnera. Si vous aimez DIXEN et les vampires je ne peux que vous dire de vous laisser tenter. Il a eu pas mal de retours positifs tout de même et le mien est juste plus nuancé…

2 réflexions sur « Vampyria tome 1, La cour des ténèbres de Victor DIXEN »

  1. Je compatis pour ce sentiment de trop peu qui amène à la déception. J’espère que la suite et son orientation bien plus thriller te plaira davantage.

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’espère aussi ! J’étais curieuse arrivée à la fin donc ce sera lu cette année ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close