L’enfant du lac de Kate MORTON

TitreL’enfant du lac

AutriceKate MORTON, racontée par Catherine GRIFFONI

Edition: Pocket, audio par Audible

Parution: 2019

Nombre de pages: 733p, 1134min

Résumé: 1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Avis: C’est mon premier Kate MORTON et j’avais hâte de la découvrir. J’ai un titre dans ma PAL depuis quelques années maintenant mais je n’osais pas me lancer dans l’aventure. Du coup j’ai saisi l’occasion de découvrir en audio mon premier titre de cette autrice.

J’ai été happée par mon écoute. L’alternance d’époque est vraiment judicieuse. On oscille entre la vie de Saddie, au début des années 2000 qui commence à reprendre l’enquête, la résonnance qu’elle trouve avec son travail, ses recherches et prises de contact avec Alice et toutes les questions qui restent suspendues depuis. J’ai beaucoup aimé la relation qu’elle entretient avec son grand-père qui est assez touchante. Et en parallèle des retours en 1933, au moment du drame, où l’on découvre les Edevane, les parents qui sont creusés avec leur rencontre, leur vie de couple, leurs traumatismes, leurs joies, puis les enfants entre leurs filles et Theo. Les personnages ont vraiment été intéressants, ils sont complexes, bien dépeint et plein de failles. On s’attache rapidement à tout ce petit monde, on en devient aussi suspicieux: Qui aurait pu faire ça ? J’avoue avoir accusé tout le monde, et me dire que finalement non, et recommencer cinq minutes après. Et éprouvé ce petit sentiment d’espoir que celui qu’on accuse ne sera pas le coupable aussi. L’enquête était donc prenante et j’ai eu du mal à quitter mon écoute.

Les différentes révélations m’ont étonnée, tout est très bien construit, cohérant et j’ai passé un excellent moment entre hypothèse et mystère. J’avoue avoir été totalement immergée au milieu des Cornouailles, au bord de ce lac ou à flâner dans la maison. L’autrice sait parfaitement gérer son suspens, ses effets et créer une ambiance très réaliste. En audio j’ai apprécié la conteuse qui avait une voix et des intonations qui m’ont plu. C’est important de le préciser car la lecture de cette histoire à compter dans mon appréciation globale. J’avais l’impression d’être sur place.

Je n’ai pas grand chose à ajouter, malheureusement mon écoute date un peu et je ne me souviens pas en détail de ce dont j’avais pensé à la fin de ma lecture. Toujours est-il qu’aucun défaut majeur m’est apparu, l’ensemble est vraiment très bon et je suis contente de pouvoir dire que c’était le premier de l’autrice mais clairement pas le dernier. Dans ma PAL, le prochain Kate MORTON sera donc Le jardin des secrets et j’ai hâte de découvre ce que nous réserve l’autrice. J’espère qu’il sera tout aussi bon et prenant que celui-ci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close