Hercule Poirot tome 20, Je ne suis pas coupable d’Agatha CHRISTIE

TitreHercule Poirot tome 20, Je ne suis pas coupable

AutriceAgatha CHRISTIE

Edition: Le livre de poche

Parution: 1997

Nombre de pages: 222p

Résumé: Cette petite Mary est une perle ! Toujours prévenante, toujours souriante…
un vrai rayon de soleil pour la pauvre Mrs Welman clouée au lit et torturée par la maladie. La délicieuse enfant sait si bien la prendre… Trop bien, même, au goût de certains… La petite Mary ne serait-elle qu’une intrigante ? C’est si facile de s’approprier la fortune d’une vieille dame malade à coups de sourires enjôleurs… Mais les parents de Mrs Welman n’ont aucune envie de voir l’héritage leur passer sous le nez…
Vous devriez vous méfier, Mary. Vous êtes bien trop jolie, trop serviable et trop naïve pour vivre longtemps…

Avis: J’apprécie lire par moment un petit Agatha CHRISTIE, c’est toujours divertissant. J’ai lu le tome 1 de Miss Marple, quelques one-shots également. Ce tome est le premier Hercule Poirot dans lequel je me plonge et j’avoue avoir apprécié tout autant notre détective à moustache.

Alors bon, peut-être que commencer une série par son tome 20 n’est pas forcément l’idée du siècle mais je tiens à vous rassurer, il n’y a aucun soucis à avoir ! L’un des personnages évoque rapidement que Poirot était ailleurs mais ce n’est clairement pas dérangeant pour appréhender notre enquête. D’ailleurs celle-ci bien qu’assez simple dans son exposition m’a rapidement captivée. Une fausse piste par ci, une par là, et je me suis fait avoir en beauté, je commence à me dire que je ferais une bien piètre détective aux vues de mes nombreux échecs d’enquêtes. Du coup même si le tout était assez simple une fois la résolution finale dévoilée, le twist et le coupable qu’il dévoile reste sympathique et surprenant.

Au niveau des personnages ils sont rapidement tous suspects, difficile alors de s’attacher à eux même si j’ai apprécié l’accusée – notre titre s’appelle Je ne suis pas coupable, il faut le rappeler – et si on devine que cette affirmation est vraie, il n’en reste pas moins qu’elle a tout de même de bonnes raisons pour éliminer la victime. Pourtant je l’ai trouvé agréable à suivre, beaucoup plus que son fiancé qui m’est rapidement sorti par les yeux je l’admets. Pour une première rencontre avec Hercule Poirot je dois admettre avoir été déstabilisée: je m’attendais à ce qu’il soit beaucoup plus en avant et au final notre détective est spectateur, très effacé et au final on en découvre assez peu sur lui. Certes cela lui confère une touche de mystère mais j’espère que mes prochaines enquêtes à ses côtés m’offriront un peu plus de matière sur le Monsieur !

Enfin la plume d’Agatha CHRISTIE est pour moi toujours assez simple mais diablement efficace. On nous relate les faits, expose les théories et le tout est assez froid. Cependant il y a ce qu’il faut de tension et de suspens pour nous faire rapidement tourner les pages. Bref, c’est un plaisir, comme les fois précédentes ! Mme n’a pas usurpé son titre de « Reine du crime », je compte bien poursuivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close