Iskari tome 1, Asha tueuse de dragons de Kristen CICCARELLI

couv13209713

Titre: Iskari tome 1, Asha tueuse de dragons

Autrice: Kristen CICCARELLI

Edition: Gallimard

Parution: 2019

Nombre de pages: 432p

Résumé: Au royaume de Firgaard, les légendes sont interdites: elles sont dangereuses. Pourtant, le sort d’Asha, princesse solitaire, leur semble étroitement lié. Asha est une tueuse de dragons crainte par tout son peuple: elle est Iskari.

Avis: J’ai longtemps hésité avant de commencer ce titre. La thématique autour des dragons me bottait vraiment bien mais je dois avouer que de l’avoir vu partout sur les réseaux a fini par m’en désintéresser. Et puis avec mes copines dragonnes on a cherché un titre que tout le monde avant dans sa PAL ou que l’on pouvait se procurer facilement et c’est ainsi que j’ai craqué pour ce roman.

Je trouve que l’univers proposé par ce titre est vraiment très intéressant, c’est principalement ce qui m’a séduite en lisant ce premier tome. D’abord le lien entre les dragons et les histoires – contes et légendes – du peuple d’Asha est très bien trouvé et j’ai trouvé cela original. Clairement je trouve que l’autrice arrive très bien à faire fonctionner ce lien, cet échange entre humain et dragon. J’ai aussi trouvé intéressante la distinction entre les peuples humains, je trouve que c’est plutôt bien expliqué et les explications viennent rapidement, heureusement car c’est vrai que je me posais pas mal de questions auxquelles je voulais rapidement des réponses et j’ai été servie. Le système de croyance est aussi bien exploité, j’ai beaucoup aimé la manière dont c’est intégré à l’histoire. [spoiler on] Toutes les épreuves que l’Ancien envoie à Iskari et les conséquences qu’elles ont donnent un côté très concret à leur religion, c’est pas mal du tout. [spoiler off]

J’ai également beaucoup aimé les personnages. Asha est très froide et distante au début, elle paraît vraiment insensible, et au fur et à mesure du roman on la voit évoluer, s’ouvrir aux autres ainsi qu’à leurs souffrances, je pense notamment aux esclaves pour lesquels au départ elle a peu de considération et au final elle prend conscience des problématiques. Bref, sur plein de sujets j’ai apprécié qu’elle ouvre son esprit même si c’est parfois difficile. J’ai également apprécié sa cousine et son frère. Ce dernier cache très bien son jeu et j’ai apprécié qu’il ne soit pas aussi simple que le laisse présager le début. J’avoue avoir absolument détesté le personnage de Jarek. C’est une brute misogyne, un gros c*nnard et encore, je reste polie c’est vous dire. J’ai eu envie de l’étrangler tout du long. Au final le personnage de Jasker, si je l’ai apprécié durant ma lecture ne me laisse pas un souvenir impérissable. Je le trouve au final beaucoup moins approfondi que d’autres et j’ai l’impression qu’il n’était qu’un love interest pour Asha. Non ce n’est pas un spoiler, en quatre chapitres la romance est grillée tellement elle arrive avec ses gros sabots. Il est sympa mais clairement oubliable, tout comme l’histoire d’amour entre les deux personnages. Elle ne m’a pas dérangée, mais n’apporte pas grand chose.

L’intrigue m’a en tout cas captivé, si certains éléments étaient prévisibles l’ensemble fonctionne pourtant très bien. Après j’avoue que j’ai eu tout de même du mal à voir où voulait en venir l’autrice par moment mais bon… L’histoire se lit vite grâce à une plume efficace et fluide. Je dois avouer que l’univers et l’ambiance m’ont semblé plutôt violent pour un roman jeunesse/young adult. Entre la chasse aux dragons, l’esclavage et le point de vue d’Asha qui, il faut le dire, est assez froid au début… Bref j’ai été assez étonnée et j’ai trouvé cet aspect étonnant dans le récit. Après on est loin du gore hein, mais on sent la violence de l’univers.

Je regrette simplement, et au final c’est le plus gros défaut du roman, le nombre assez élevé d’incohérences. Ce sont des détails mais ça fait sortir de la lecture. Quand vous avez des personnages de dos qui finissent par voir ce que fait le personnage derrière eux alors qu’ils ne se sont pas retournés… Oh, c’est des humains pas des chouettes ou des démons ! Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres mais bon ils sont suffisamment nombreux pour que ce soit souligné.

Bref ! C’est une lecture très sympa autour des dragons, l’intrigue est prenante, l’univers m’a emballé et la plupart des personnages m’ont séduite. C’est loin d’être parfait mais j’ai passé un bon moment de lecture. Je lirai la suite avec plaisir, les tomes suivants portent sur d’autres jeunes femmes que l’on découvre dans ce tome et je suis assez curieuse de ce va nous réserver la suite des événements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close