Underwater

Capture

Titre: Underwater

RéalisateurWilliam EUBANK

Acteurs: Mamoudou ATHIE; Vincent CASSEL; John GALLAGHER Jr.; Jessica HENWICK; T. J. MILLER; Kristen STEWART…

Durée: 1h35

Sortie: 8 janvier 2020

Résumé: Dans la fosse des Mariannes, endroit le plus profond de la croûte terrestre, la société Tian Industries emploie de nombreuses personnes dans des stations sous-marines. Après ce qui semble être un séisme, la station Kepler 822 est quasiment désintégrée. Norah Price, qui a donné l’alerte, est parvenue à se réfugier dans une zone protégée. Seules quelques personnes ont survécu : l’expérimenté capitaine W. Lucien, le déjanté Paul Abel, l’étudiante en biologie marine Emily Haversham, son petit-ami ingénieur forage Liam Smith ainsi que le responsable système Rodrigo Nagenda. Piégés à plus de 10 000 mètres de profondeur, ils vont devoir survivre et tout tenter pour remonter à la surface. En plus de l’eau, ils vont affronter de mystérieuses créatures.

Avis: Je me suis encore une fois faite entraîner dans un visionnage de film par mon compagnon. Non pas que ça me déplaise forcément, mais encore une fois ce n’est pas un film que j’aurais regardé si ça n’avait tenu qu’à moi. Mais bon une pointe de SF dans des fonds sous-marins, je trouvais que la bande annonce laissait une pointe originale pour ce genre de films. On a l’habitude des monstres dans les villes, sur des planètes ou dans l’espace, mais sous l’eau, dans les entrailles de la Terre l’idée m’a séduite.

Le film reste un basique du genre. Une équipe de héros qui se fait décimer petit à petit en attendant de trouver un refuge et les secours; des créatures bizarres qui leur en veulent. Bref, rien de neuf sous le soleil. J’ai tout de même passé un moment agréable, certes pas inoubliable, devant ce film qui donne malgré ce scénario classique une bonne dose de tension.

Clairement le point fort du film est son décor. Les abysses, quoi de mieux pour faire ce type de film. On y voit rien, on entend pas grand chose. C’est sombre, on ne peut pas fuir et si les monstres ne nous tuent pas, le manque d’oxygène s’en chargera. J’ai apprécié le décor et ce qu’il permet de faire. Après comme je le disais, rien de très novateur mais ça se regarde bien. La fin m’a pas mal plu et clairement les monstres ont une face de poulpe, et c’est pas rien de le dire.

Au niveau du jeu des acteurs il n’y a pas eu de fulgurance, j’ai aimé retrouvé Kristen STEWART, très loin de ses rôles de Bella ou de Blanche-Neige. J’avoue que ce fut mon petit plaisir coupable de la voir avec ce look dans ce genre de film. Les autres acteurs font le travail même si je n’ai pas relevé de chose particulière et j’ai trouvé que Vincent CASSEL tenait un rôle pas très intéressant.

Bref j’ai passé un petit moment agréable à retrouver Kristen STEWART au fond de l’eau avec des créatures chelous. C’était sympa mais vraiment oubliable, je sais que dans quelques semaines j’aurai oublié 80% du film… Si vous appréciez le genre vous aimerez surement mais sans que cela casse trois pattes à un canard !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close