La belle et le clochard

1278031

Titre: La belle et le clochard

Réalisateur: Charlie BEAN

Acteurs: Yvette Nicole BROWN; Kiersey CLEMONS; Aurélie KONATE; Thomas MANN; Boris REHLINGER…

Durée: 1h35

Sortie: 7 avril 2020 sur Disney+

Résumé: Dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre, la chienne cocker Lady voit sa vie parfaite bouleversée par l’arrivée d’un heureux événement dans la famille de ses maîtres. Elle fait alors la rencontre de Clochard, un chien errant pour qui la rue n’a plus aucun secret.

Avis: La belle et le clochard… Un de mes Disney phares de mon enfance. Je l’ai regardé un nombre incalculable de fois. C’est donc avec plaisir – et un poil d’appréhension – que je me suis lancée dans ce live action. Bon forcément il y a des différences avec l’original, je vais y revenir, mais globalement j’ai passé un tout aussi bon moment que devant l’animé. Attention, il y a quelques petits spoilers de l’histoire, mais l’animé est tellement vieux et culte que bon, tant pis pour les spoilers, vous êtes prévenus.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance dégagée par le film, et franchement une des différences avec le dessin animé que j’ai beaucoup aimé, c’est que l’on voit enfin à quoi ressemble les maîtres de Lady ! Ce n’est pas grand chose mais c’est vraiment agréable et le fait que les humains soient identifiés ajoutent un plus à l’histoire pour moi. C’est quelque chose qui m’avait toujours un peu gênée enfant, donc ça m’a fait plaisir ! Au niveau des animaux aussi, je les ai trouvé vraiment bien. Avoir des vrais animaux c’est cool et en plus ils font très bien le travail.

Bien sûr la romance entre Lady et Clochard m’a plu, même si je dois avouer que j’ai préféré la version du dessin-animé. Celle-ci est très bien mais je l’ai trouvé un peu plus plate. Je me souviens d’un passage notamment, quand Lady retourne chez elle après son séjour à la fourrière et son abandon par le Clochard où, dans le Disney d’origine, Lady envoie clairement bouler l’autre chien. Il y a une vraie dispute entre eux et au final elle le fout clairement à la porte. On voyait une chienne avec du mordant, qui si elle était amoureuse, ne se laissait pas marcher dessus. Dans cette version je l’ai trouvé un peu trop douce. Oui elle lui fait quelques réflexions, mais j’ai trouvé qu’elle était un peu trop calme, un peu trop conciliante par rapport à la version animée et j’ai trouvé cela un peu dommage. J’ai trouvé qu’on perdait un peu en intensité dans leur relation…

Du coup autre chose qui m’a titillé, un des passages de fin, lorsque notre petite meute – Lady, Jacqueline et César – court après le véhicule de la fourrière pour sauver le Clochard. J’ai trouvé que ce passage, si il était émouvant, l’était quand même beaucoup moins que dans le dessin animé. L’accident est triste et cela se ressent mais j’ai trouvé qu’il n’y avait pas ce côté dramatique que l’on avait avant. Dans l’animé, on se pose clairement la question de savoir si César est mort ou non, et les hurlements à la mort de Jock font penser qu’il décède alors que non. Ici on voit tout de suite que oui, il est blessé pas en grande forme mais que clairement il s’en sortira. Au final, ce que je reproche à toutes ces scènes c’est d’avoir un peu lissé l’histoire, un peu aseptisé le tout. J’ai l’impression d’avoir eu beaucoup moins d’émotions fortes lorsqu’elles étaient négatives alors que l’animé ne nous ménageait moins. C’est vraiment dommage, c’était tout de même une force de l’original je trouve !

Autre point qui m’a un peu dérangé et j’ai horreur de ça… Le changement de sexe de Jock qui devient Jacqueline, ou comment me briser une part de mon enfance. Jock est un chien que j’adorais enfant. Son côté hautain et son accent so british, le côté assez paternel qu’il a avec Lady et son agressivité envers le Clochard, bref tous ces éléments en faisaient un personnage qui clairement avait du chien, surtout aux côtés de César, qui fait ici encore office de papy un peu gâteux que l’on adore. Ici Jock devient Jacqueline, une chienne obnubilée par les vêtements de chien et les poses artistiques. Le personnage n’a plus grand chose d’intéressant et j’en ai été profondément déçue. Qu’elle devienne chienne aurait pu passer même si ça m’en mettait un coup mais cela aurait pu être intéressant, mais enlever l’essence du personnage ça a clairement fait une croix sur le personnage dans le film. C’est bien dommage.

Bon je sais, beaucoup de points négatifs, mais vraiment mon sentiment global sur le film reste quand même très positif. L’ambiance est super, les aventures de Lady et du Clochard sont mignonnes et touchantes. Plusieurs scènes m’ont fait sourire et la scène de fin contre le rat m’a tendue alors que je savais comment cela finirait. J’ai le défaut de beaucoup le comparer au matériel de base car pour moi c’est un des classiques Disney et que je l’ai vu un nombre incalculable de fois. En dehors des points que j’ai soulevé, clairement si vous avez aimé le dessin animé, vous aimerez probablement le film, et l’ayant vu avec mon compagnon qui l’a que peu vu enfin, il a passé un bon moment devant le live-action. Donc clairement c’est un film à (re)découvrir, on y retrouve quand même l’essence de La belle et le Clochard, avec un dîner romantique, les musiques et chansons cultes… Bref, c’est un bon moment de détente malgré tout !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close