Fish and chips tome 2, Count me in de Cha RAEV

couv67552629

TitreFish and chips tome 2, Count me in

AutriceCha RAEV

Edition: Mix

Parution: 201

Nombre de pages: 246p

Résumé: Nick, c’est le gars un peu fêlé. Celui qui vit au jour le jour, porte ses tatouages comme d’autres leur veste de costard, et ne peut empêcher son fichu cerveau de sauter du coq à l’âne. Ce qui aurait tendance à lui jouer des tours.
Nat, Nathaniel en fait, c’est le mec calme et posé. Trop calme. Trop posé. Un comptable comme on en trouve un peu partout.
Dès leur première rencontre, Nathaniel Charrington décrète qu’il va résoudre le mystère Nicholas Holloway. Sauf que tout n’est pas affaire de mathématiques, et certaines équations ne sont pas faites pour rentrer dans une case bien lisse. Surtout quand l’énigme ne se trouve pas forcément là où on l’attendait.

Avis: J’étais plutôt impatiente de commencer ce tome 2. L’année dernière j’ai pu lire le tome 1 et le hors-série et j’avais beaucoup aimé la plume de l’autrice ainsi que ses personnages. Et pour avoir rencontré Nick et Nat dans Totally nuts, j’avais de grands espoirs pour leur rencontre. Cha RAEV réussit à nous embarquer sans soucis bien sûr.

J’ai adoré les personnages. Nick et son côté haut en couleur, enfantin. Son TDAH (Trouble de Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) qui le fait être un véritable ouragan. Et Nat, calme, posé et dans le contrôle. J’ai beaucoup aimé cette ambivalence dans leur couple. Nat trouve un élan d’énergie, de lâcher prise et de spontanéité grâce à Nick quand Nick trouve auprès de Nat un point d’ancrage, un repère et un refuge. C’est un très joli couple.

Nick apporte forcément un côté loufoque et drôle à l’histoire. C’est pétillant, plein de bonne humeur et comme le premier volume je rentre cette histoire dans mes lectures-doudou. C’est tendre, c’est réconfortant et on en ressort forcément de meilleure humeur.

J’apprécie aussi beaucoup le fait de traiter du TDAH dans son roman. Je trouve que l’autrice maîtrise vraiment bien ce sujet et les handicaps à chaque fois. Et oui, dans le tome 1 Buster est en fauteuil, ici Nick a un TDAH. A chaque fois elle réussit à l’inclure dans l’histoire sans le dramatiser, en nous montrant des personnages qui vivent avec. Le tout d’une façon très naturelle, c’est plaisant.

Bref, je m’arrête déjà dans ma chronique, je sais, mais il n’y a pas besoin de plus. Cette série de romances M/M vaut le détour. L’écriture est très sympa, l’histoire se dévore en quelques heures, les personnages sont attachants au possible et leur romance est trop mignonne. Que demander de plus ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close