Meg Corbyn, tome 5: Cartes ivoires d’Anne BISHOP

couv43603974

Titre: Meg Corbyn tome 5, Cartes ivoires

AutriceAnne BISHOP

Edition: Milady

Parution: 2018

Nombre de pages: 576 p

Résumé: L’insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu’il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l’Enclos de Lakeside n’a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l’arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s’enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu’ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu’il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l’ombre de la mort qui plane…

Avis: Le tome 4 est passé il y a peu, je vous avais promis un article rapidement donc voici le tome 5 et dernier tome de Meg Corbyn. C’est encore une fois un tome que j’ai adoré, encore une fois un coup de cœur, encore une fois je ne peux que dire que j’aime cette série d’un amour fou. Ma chronique va contenir des spoilers des quatre tomes précédents, comme toujours les spoilers de ce tome 5 seront signalés. On y va !

La tension du tome 4 est enfin retombée. On se place après les massacres par les autres, en plein phase de reconstruction et de réadaptation. L’ordre du monde se doit de changer et c’est vraiment super intéressant. Les terra indigene qui étaient déjà inquiétants ont les pleins pouvoirs désormais et c’est amusant de voir la réaction de chacun face à ce nouvel état de fait. J’ai aimé que l’autrice redescende d’un cran la tension pendant un temps. Elle est toujours palpable mais pas aussi intense que le tome précédent et heureusement car après ça tout le monde a besoin de souffler. [spoiler on] La plus grosse tension vient de Jimmy Montgommery, le frère du lieutenant qui est juste insupportable et haïssable. Non seulement je n’ai pas aimé sa famille – la seule à trouver grâce à mes yeux est sa fille, sa femme et son fils sont écoeurants – mais j’ai trouvé cet homme tellement… Ah j’ai pas les mots ! J’avais envie de le dépecer à chacune de ses interventions. Il est égoïste, prétentieux et méprisable. Il sait juste fo*tre la m*rde et ne sert à rien sinon créer des problèmes. J’ai rarement détesté un personnage à ce point là !

Autre tension, la présence de 2 Aînés dans l’Enclos. Par contre ils m’ont clairement fait rire, toute la partie où Meg ignore leur présence et se permet des choses inimaginables avec de telles créatures est hilarante. [spoiler off] J’ai beaucoup aimé aussi la relation qui unit Meg à Simon. Cela a toujours été mais ce dernier tome montre ce que je voulais depuis le début. Il en dit juste assez pour me contenter même si une part de moi aurait aimé plus.

Alors il me faut aussi souligner quelque chose ce tome contient pas mal de violences et certaines scènes sont assez dures. [spoiler on] En effet Meg se fait kidnapper. Elle subit des attouchements, se fait frapper et maltraiter. Bref, c’est un supplice de la voir se faire infliger tout ça. Même si cela finit bien. [spoiler off] Du coup beaucoup d’émotions dans ce tome, entre l’humour, la colère, la tendresse et les envies de meurtres, on est servi ! J’ai eu beaucoup de mal à me détacher de ce livre et je l’ai dévoré. La lecture de ces deux derniers tomes a été particulièrement savoureuse, notamment grâce à Pyrrha avec qui j’ai fait une lecture commune. L’amour que j’ai pour cette saga, partagée avec quelqu’un qui l’aime tout autant, y a pas à dire, ça apporte un vrai plus et les échanges ont été très nombreux !

Je suis vraiment très triste de quitter ces personnages. Je ne quitte pas l’univers de si tôt, je compte bien me procurer la série spin-off, en espérant croiser des têtes connues. Même si je me doute que ça ne sera pas forcément celles que j’ai le plus envie de retrouver, mais après tout, l’espoir fait vivre ! Je recommande à 10 000% cette saga ! Elle est extrêmement loin de tout ce que l’on a l’habitude de voir en bit-lit. D’ailleurs pour moi c’est clairement plus de l’urban-fantasy, de la fantasy à notre époque. La romance démarre tard dans la saga et reste très survolée, ce n’est clairement pas le centre de l’histoire. La mythologie et le monde d’Anne BISHOP est hyper riche et complexe. Sa plume est prenante. Et ses personnages sont ultra-attachants, je ne peux pas dire autre chose. Les Autres ont adopté Meg, j’ai fait de même… Pourquoi pas vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close