Les chroniques de MacKayla Lane tome 1, Fièvre noire de Karen Marie MONING

couv66931786

TitreLes chroniques de MacKayla Lane tome 1, Fièvre noire

AutriceKaren Marie MONING

Edition: J’ai lu

Parution: 2009

Nombre de pages: 414p

Résumé: MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d’un assassinat aussi cruel qu’inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l’Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

Avis: Je me suis enfin lancée dans cette saga dont j’entends parler depuis un bon moment maintenant ! J’avoue que j’appréhendais un peu, une amie qui a quelques tomes d’avance sur moi n’appréciant par forcément le personnage de Barrons et m’ayant raconté des scènes qui nous on fait rager m’avait laissée suspicieuse quant à cette saga mais j’ai voulu découvrir par moi-même.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance du livre: on est en plein Dublin, et le temps irlandais est bien au rendez-vous. C’est sombre, brumeux, pluvieux, venteux et humide. On s’y croirait. J’ai trouvé que les descriptions de ce Dublin poisseux et frissonnant vraiment bien faites, j’avais presque envie de me glisser sous un plaid durant ma lecture malgré les 20 degrés qui m’ont accompagnée la plupart du temps. J’ai aimé parcourir les différentes rues de la capitale, traîner dans les pubs, visiter certains endroits en compagnie de Mac.

D’ailleurs en parlant de Mac, j’ai bien aimé ce personnage même si je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit ainsi. On la découvre au moment où elle apprend la mort de sa soeur, au moment où sa vie bascule. Elle m’a semblé fragile, naïve et parfois agaçante. Pourtant l’histoire est de son point de vue, on sent la femme forte qui se profile car c’est son elle du futur qui nous raconte les faits et elle reconnait elle-même sa naïveté de certains instants. J’ai aimé son changement d’apparence, son changement progressif tout au long de l’histoire, au fur et à mesure qu’elle se rend compte de là où elle a mis les pieds et ça fait du bien.

J’ai bien aimé le personnage de Barrons également. C’est un homme qui a l’air de savoir de quoi il parle, plein d’assurance et de mystère… Peut-être d’ailleurs trop de mystère ? On ne sait toujours pas à la fin du tome ce qu’il est, qui il est vraiment et ce qu’il magouille et ça a un côté frustrant ! J’espère que l’on avancera sur ce point assez rapidement quand même !

Concernant l’intrigue on est vraiment au début, on nous dévoile un monde rempli de faës, qui sont clairement horribles hein d’apparences et dans leurs actions. Vraiment de gros vilains pas beaux ! Barrons et Mac sont en quête d’un artefact magique qui peut donner beaucoup de puissance à celui qui le détient. C’est un vieux grimoire qui peut dégommer du faë et c’est cool. Rien de très original mais ça fonctionne bien. J’ai hâte de poursuivre et de creuser l’univers et l’intrigue car je me doute que ça ne sera pas si simple !

Après j’ai tout de même lever plusieurs fois les yeux au ciel à cause du rapport de Mac et de V’lane, un prince faë. V’lane est lié à la luxure, il a un effet bœuf sur les mortels, en particulier les mortELLES. La première fois que Mac le rencontre et elle les hormones qui la travaillent, une envie folle de s’envoyer en l’air avec lui – ce qui peut être compréhensible, j’ai rien contre vu qu’il a un effet physique sur les gens – mais malgré cette envie irrésistible, Mac parvient à se contrôler, à éviter un déshabillement en pleine rue et finit par s’en sortir pas trop mal. Ils ont une conversation et M. V’lane s’en va. Cette première rencontre ne m’a pas dérangée outre mesure… Non, c’est la deuxième qui m’a franchement énervée. Je la mets sous spoiler, non pas que ça spoile l’intrigue mais si vous voulez passer cette zone – qui va ressembler un poil à la première rencontre – rendez-vous après. [spoiler on] La deuxième rencontre a lieu dans un musée, alors que Mac continue sa recherche en artefacts féeriques, quand elle a soudain envie de s’envoyer en l’air à nouveau. Bonjour qui arrive, V’lane ! Et alors là, Mac ne parvient pas du tout à lui résister… En effet avant même qu’il soit visible elle enlève sa petite culotte sans s’en rendre compte… Elle finit par soulever – ou bien enlever carrément j’ai un doute – son T-shirt, relever sa jupe et se mettre à quatre pattes toute offerte… Oui oui… Et V’lane, ravi, promet de la prendre hein… Bref la scène est juste horrible. Mac finit par lui résister, à faire fuir le prince et du coup se retrouve dans cette position en plein milieu du musée aux vues de tous. Ce passage m’a vraiment agacé, alors oui j’ai eu de la compassion pour Mac qui ai entièrement humiliée et offert en pature mais j’ai trouvé cette scène inutile, sachant que Mac résiste relativement bien au début et ici pas du tout ou en tout cas très tardivement… J’aurais aimé m’en passer… Je n’en veux pas réellement à V’lane car c’est sa nature, mais j’en veux à l’autrice d’avoir proposé cette scène qui n’apporte rien, l’apport de la scène aurait pu être travaillé autrement… [spoiler off]

Sinon la plume de Karen Marie MONING est plutôt agréable à lire. J’ai lu très rapidement ce premier tome et si ce n’est pas totalement addictif, c’est suffisamment fluide pour ce lire facilement. Je vais continuer avec plaisir ma découverte de la saga, j’espère continuer à apprécier, à en apprendre plus sur l’univers et les personnages donc je pense que ce sera lu rapidement…

pikachu mimiqui

1 réflexion sur « Les chroniques de MacKayla Lane tome 1, Fièvre noire de Karen Marie MONING »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close