BD – Succubes de MOSDI

couv39513011  couv6183753  couv75476996  couv2475811  couv16050996  couv60704567  couv29254001

TitreSuccubes tome 1, Camilla

Succubes tome 2, Roxelane

Succubes tome 3, Eanna

Succubes tome 4, Messaline

Succubes tome 5, Nayeli

Succubes tome 6, Xue Dan

Succubes tome 7, Diamante

Auteurs: Thomas MOSDI et Laurent PATURAUD; Marco DOMINICI; Gianluca PAGLIARANI; Lucas SOTGIU

Edition: Soleil

Parution: 2009-2016

Nombre de pages: 48p

Résumé: 8 novembre 1793, Manon Roland, une figure de la révolution Française, meurt sous le couperet de la guillotine, quelques jours après le décès de l’humaniste Olympe de Gouges. Avec elles, les espoirs des Filles de Lilith s’éteignent une fois encore dans la plus terrible injustice. Rue du Faubourg St Honoré, Camilla attend Robespierre dans ses appartements. Le tyrannique et mystique Robespierre, son amant. L’une des plus redoutables machinations de notre Histoire vient de s’enclencher selon un plan vengeur qui n’épargnera rien ni personne …

Avis: Je viens de lire les sept tomes de la série Succubes et j’en ressors mi-figue mi-raisin. Certains aspects m’ont beaucoup plu, d’autres sont prometteurs mais d’un autre côté j’ai eu du mal avec certains éléments. Difficile pour moi de trancher…

J’ai envie de mettre en avant les points forts, selon moi, de cette BD. Dans les sept épisodes, on suit un événement historique et de façon plus ou moins exploitée, le scénariste décide de revisiter l’Histoire en mettant en avant une société secrète 100% féminine. Les filles de Lilith sont ainsi au cœur des plus grands complots de l’Histoire avec pour principaux objectifs la destruction des frères d’Adam, son homologue masculin, et de rétablir la femme sur un pied d’égalité avec l’homme, ce que ne souhaite pas les fils d’Adam bien sûr. J’aime beaucoup ce postulat de base, ce féminisme qui est distillé dans chaque tome pour montrer des femmes à des époques où elles ne sont souvent que des moins que rien en comparaison des hommes qui les entourent. J’ai aimé voir les différentes motivations qui animaient ces femmes, leur point de vue sur la gente masculine – on a certaines qui se battent pour être leur égale, d’autres qui les considèrent inférieurs, certaines pensent qu’il faut se comporter comme eux pour pouvoir les valoir alors que d’autres n’excluent pas la différence malgré l’égalité. Bref plein de choses positives sont apportées par le biais de cette bande-dessinée.

Malgré tout cela, je ne suis pourtant qu’à moitié convaincue. Les différents tomes se passent à différentes époques, sans forcément de fil rouge sinon l’évolution des Succubes. Cette évolution est présentée dans le désordre ce qui est un peu difficile parfois à suivre, c’est dommage. Et je regrette qu’il n’y ait pas une plus grande continuité entre les tomes ce qui aurait apporté un réel plus à la BD. Les sujets abordés sont au final très survolés, la faute à un format malheureusement trop court: 48 pages, ça restreint beaucoup le développement des personnages, de l’intrigue et des messages que l’on veut passer. Dommage, car certains éléments sont réellement prometteurs, j’aurais aimé en découvrir plus. Le message féministe est totalement enseveli sous le reste, trop peu développé et au final on ne retient que peu de choses si on ne fait pas un minimum attention à cet aspect.

Deuxième point d’ambivalence, les dessins. Thomas MOSDI s’est entouré de quatre dessinateurs différents selon les différents tomes de la série. J’ai bien accroché au dessin, quelque soit le tome et même si ce n’est pas les dessins les plus marquants que j’ai eu l’occasion de voir, il n’empêche qu’ils ont sur me séduire et j’ai passé de bons moments à les regarder. Mais on devine le public ciblé – enfin je trouve – de cette BD, les couvertures parlent d’elles-mêmes bien qu’elles soient jolies. Je trouve que la série Succubes visent principalement un public masculin. Les couvertures où les femmes apparaissent majoritairement plus ou moins dénudées et l’intérieur des tomes où les scènes de nu se comptent à la pelle. J’ai été dérangée dans le premier tome par cet aspect. On nous met en avant une société secrète où les femmes se battent pour prendre une place dans la société à part entière et le scénario et les dessins les présentent nues, érotisées et n’ayant – souvent – que leur corps pour faire avancer leur lutte. J’ai crissé des dents. Si j’ai été agacée de voir cela – et peu voire pas d’hommes dans ces situations – j’admets cependant la beauté des dessins, et cela quelque soit le dessinateur encore une fois. Alors oui elle sont toutes fines, élancées, avec une poitrine généreuse et de jolies fesses, des jambes interminables, tout ça tout ça. Mais ils ont réussi leur coup. Je les ai toutes les 7 trouvées magnifiques, terriblement sensuelles et à faire pâlir les Succubes. Vraiment passée les deux premiers tomes où cela m’a agacée je me suis rendue à l’évidence qu’artistiquement parlant je ne pouvais rien dire, elles sont au top.

J’ai bien aimé les différentes ambiances que nous proposent chaque tome. On visite ainsi plusieurs pays: France, Rome antique mais aussi la Chine, la jungle de l’Amérique du Sud, la cité antique d’Ur… Bref, j’ai adoré ces dépaysements, ces ambiances et c’est un des points forts de la série: de beaux cadres assez originaux pour certains et c’est super agréable.

Malgré l’intrigue un peu légère j’ai tout de même aimée suivre les filles de Lilith et je finis la série frustrée de ne pas en savoir plus sur leur ordre. Peut-être aura-t-on droit à une suite qui me satisfera…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close